Je viens de lire dans un manuel de remise en forme après l’accouchement les propos qui suivent ‘Certaines athlètes féminines ont remporté des médailles quelques  semaines seulement après avoir accouché...’. Ne trouvez vous pas que ça relève de l’abscons! quel message veut-on transmettre à la femme ordinaire que je suis hein?

1- Certaines athlètes féminines ont remporté des médailles quelques  semaines seulement après avoir accouché, vous avez accouché, donc dans quelques semaines, vous remporterez des médailles???? N’est ce pas sournois de nous faire croire qu’en un claquement de main, retrouvez la forme, n’est pas de l’ésotérisme. D’abord ces championnes  (que dieu vous garde du mauvais oeil mes dames!) ont tout à perdre si elle ne se mettent pas à faire du jogging le lendemain de leur accouchement. leur carrières est très courte, elles n’ont donc aucun intérêt à se prélasser devant la télé en croquant une tablette de chocolat pendant une année de congé de maternité. Enfin, s’occuper d’un nourrisson occasionne un coût d’opportunité suffisamment élevé pour qu’elles choisissent de sous-traiter le changement de couches, l’allaitement (chez nous ça se fait), les biberon et le soin de bébé. elles passent en courant, embrassent, cajolent et câlinent le bébé et repartent en toute vitesse mais elles se rattrapent des années plus tard.

Le recyclage

En cette semaine de la terre, tout le monde chante le même refrain “Par notre âme, par notre sang, on te défend cher environnement…“. Il faut dire que tous ces slogans, ces documentaires, ces compagnes de sensibilisation n’ont absolument aucun effet sur le grain de sable que je suis dans cet immense univers. L’impact est marginal, tout comme ces têtes de mort qu’on imprime sur les paquets de cigarette. On sursaute tout au début mais le conscient et l’inconscient et la nicotine coordonnent à merveille pour éradiquer toute trace d’horreur.

L’article de Marie Josée a eu un impact plus que dissuasif sur l’être amoral que je suis. le discours est différent de la démagogie habituelle des super héros environnementalistes. L’allocution est tout simplement honnête. J’aime ce qui est vrai et transparent. Pour revenir à nos moutons, disant tout bas que je ne recycle pas. (si vous décidez de me jeter des pierres, ne visez surtout pas ma tête parce qu’il y de l’espoir). Je peux étaler toutes les excuses possibles et imaginables à ce comportement non civique. Je commencerai par pointer des doigts la municipalité qui ne nous livre qu’un seul bac à recyclage que les voisins récupèrent par erreur (je ne doute pas). J’ajouterai que le camion passe uniquement un lundi matin avant 8h (l’argent des commandites aurait pu permettre, entre autres, la création d’emploi dans le domaine de la récupération…déjà c’est une troisième excuse ;-) ). Les agents ramassent ce qu’il y a dans le bac et laisse tout ce qui traine à coté, cartons, sacs en plastique, bouteilles…On nous dit une fois sur deux que l’eau du robinet n’est pas potable, on se ramasse donc avec des quantités astronomiques de chopines que le bac ne peut contenir. Enfin, je n’ai aucune envie  que les voisins m’accusent d’encourager les multinationales ou l’emploi des enfants quand on aperçoit mes cartons wal-Mart, Gap, Tommy….Bref, je suis tout simplement paresseuse et ça m’énerve de descendre le bac de recyclage un lundi 7h du matin, ni qu’on laisse mes boites de chaussure exposées dans la rue.Mais quand je vois ma princesse sourire, je culpabilise à l’idée que maman ne contribue pas à perdurer le bonheur de la génération future.

Club Sex Anatomy

Voilà le nom du club, ça encouragerait peut être quelque un(e)s à se joindre à nous. Vous devriez vous demandez ce à quoi fait référence cette dénomination originale, il faut bien l’avouer. C’est tout simplement le mix de Sex and the city et Grey’s anatomy.

Le club compte trois membres déja; kenza, Tahfouna et moi même. À qui la chance de gagner la quatrième position ;-) (un peu à la façon des publicitaires).

Club de marche

L’été s’annonce beau, chaud et propice à la marche. Pour se remettre en forme, je propose à toutes celles et à tous ceux, qui sont tannés de la satiété, de se joindre à moi pour  une  bonne marche de 2h en moyenne à tous les soirs de la semaine.

Voici les conditions:

1- Meeting au parc Lafontaine   à 19h30.

2- Mettez vos espadrilles et apportez vos bouteilles d’eau.

3- Vous avez intérêt à me raconter de belles histoires à tous les soirs. L’humour sera de mise ;-)

4- Ne prononcez jamais les mots“ fatigué, las ou exténué… “

5- Ne me laissez jamais me décourager.

6- Merci d’accepter de se joindre à moi.

7- Il faut trouver un nom au club.

8- Imposez d’autres conditions si vous le souhaitez.

Canon

ma petite princesse

Ne trouvez vous pas que ma fille est un canon de haut calibre. Je sais je sais, les tunisiens vont me dire koll kerda fi ein ommou ghzala (le singe est une gazelle aux yeux de sa mère!) mais…

De toute façon, vous n’oserez même pas ;-)

Recherche d’emploi

Ma carrière me préoccupe au plus haut niveau ces derniers temps. Il est peut être un peu tôt pour s’en soucier mais j’aime bien m’y prendre à l’avance.

Je suis présentement en congé de maternité qui prendra fin au mois d’août, un emploi m’attend certes avec tous les avantages y afférents mais la distance nous incommode ma famille et moi. Il n’est plus pratique ni judicieux de quitter Montréal pour donner des cours aux Cégeps et Universités par ci et par là à travers la province. La métropole est saturée, j’ai donc peu de chance de décrocher un poste d’enseignante. Je ne parviens pas non plus à occuper un emploi dans le monde des affaires et de la recherche vue que n’ai pas d’expérience canadienne dans ces domaines. c’est un peu flou, un peu noir. Je commence sincèrement à remettre en cause ma maîtrise en économie.

Faute de mieux, je pense sérieusement à ouvrir un dépanneur/cafétaria pour épanouir mes talents de cuisinière. pour quoi pas un dépanneur tout cours? HÉ bien, un sage adage nous dit qu’il faut diversifier le portefeuille pour minimiser le risque :-) ….quand même, c’est pas tout le monde qui mange épicé. Sur ce bonne appétit.

Congé de maternité

Je conteste fortement l’appellation ‘CONGÉ’ de maternité. Le concept en soi est prodigieux, avouons le, mais dans le fond, il serait peut être plus réaliste de l’appeler ‘CORVÉE’ de maternité. Je vous vois déjà secouer la tête de mécontentement, mais vous vous habituerez à mes coups de gueule.

Si pour des considérations socio-économiques (taux de natalité bas, vieillissement de la population… il est bien important de le préciser), le Québec offre une mesure des plus généreuses pour les parents par son régime québécois d’assurance parentale, les décideurs se sont mal pris en le dénommant ‘CONGÉ’. C’est un malentendu typiquement masculin, je parie. Ils ont bien compris que donner naissance à des enfants est un investissement rentable à long terme mais on paie pour. On génère de la main d’oeuvre purement québécoise (peut être pas dans mon cas, ma fille fera toujours partie d’une minorité invisible même si elle est née au Québec. c’est peut être pour ça que beaucoup de québécois portent des lunettes ;-) ), une valeur ajoutée de souche en voie d’extinction et on nous traite de “congéarde“ franchement, assez c’est assez. Avez vous une idée de ce que c’est que s’occuper d’un enfant, pire encore des enfants… Je doute fort. Savez vous pourquoi est ce qu’on est frustré et imparfait nous les humains, c’est parce qu’il y a un bug monumental lié à notre création. Si les premières années sont décisives dans le développement des enfants, l’avenir de la progéniture sera cuit. Je m’explique; On répertorie, 7 grandes sources de malheur pour un bébé, sans considération de sous et sous sous catégorie, on a une chance sur 7, les premiers mois, pour réussir à décrypter les pleurs du bout de chou. Plus le temps passe, mieux on se familiarise avec ses cris, la probabilité de bien s’y prendre s’améliore, hélas, en ces moments de gloire, on nous prescrit de laisser l’enfant s’arracher l’oeil pour éviter de le gâter… hahahahahah, quelle ironie!

Je pense que je délire! Mais ce fût un plaisir! Je dois recouvrer mon esprit perdu dans la foulée du désespoir et du bonheur. Je suis tout simplement chanceuse d’avoir un bon mari que j’ai rencontré dans une boite de nuit, un jour de février…

Dés que j’ai aperçu un brin de soleil, j’ai habillé la cocotte, je l’ai installé dans sa poussette et je me suis mise à parcourir des kilomètres sans destination précise. Je marchais, marchais,  j’étais juste bien, juste en paix, juste réanimée. Au chemin du retour (à 4km de chez nous) la petite princesse, secouée par un vent froid et désagréable, s’est mise à pleurer à arrache coeur. Aucune tentative de consolation, à part la serrer contre moi,  ne semblait l’apaiser. Comme, il faut absolument trouver un coupable à nos malheurs, il m’a semblé que le bout de choux de 4 mois à peine, était trop gâté. à qui est la faute? à moi bien entendu! une petite pensée de réconciliation , à ma mère et ma belle mère, a traversé, comme un éclaire, mon esprit épris par la délicate situation. Avaient elles tord ou raison en me conseillant de laisser pleurer, des heures, le bébé. Je n’en ai aucune idée. Tout ce que je sais, c’est que je suis à bas armes quand une larme coule sur ses joues.

Bref, J’ai parcouru le 3/4 du chemin , en tenant d’une main, mon poussin et de l’autre la poussette. Rien de mieux pour consoler cardio et musculation en cette pénible matinée. Je me suis jurée de ne plus sortir sans mon porte bébé.

Pensée du jour

Quand on est célibataire, on parle beaucoup, on parle de tout. Quand on est mariée, on parle peu, on parle de rien. Quand on a des enfants, on se tait à jamais.

La diet

Neige MontréalAprès un heureux accouchement et quelques mois de pure bonheur. Les kilos s’accumulent et les fesses tombantes et les cuisses tremblantes pèsent lourd. On bouge difficilement, on boite en marchant et on répond de moins en moins au besoin conjugale (vie sexuelle :-) ). Aucune solution miracle, en un claquement de main, ne pourrait apaiser ce genre de malheur. Il faut tout simplement souffrir en conjuguant sport et privation. Il suffit je déteste ce verbe parcqu’il est trés difficile de perdre du poids de dépenser plus que ce qu’on mange. L’équation parait de toute beauté mais comment évaluer ce que on avale à longueur de journée et combien on dépense. Si on reste allongé toute la journée, la formule précédente, implique sans équivoque, ne rien engouffrer. Il faut oublier la logique et passer à l’action, dans mon cas, la marche jusqu’à me couper le souffle. Minimum 2h maximum 3h parce que mon bébé est nourrit exclusivement au sein. Je me rends compte finalement que c’est faisable. Je rassemble tout mon courage, m’inculque la bonne volonté puisque de nos jours tout est question de volonté et décide, enfin, de suivre la prescription.

Malheur, malheur, malheur, il neige en tabarnac depuis quelques jours…Je suis tout simplement en maudit…euuuurrrr

Photo par Zara.

« Newer Posts - Older Posts »

serial corel draw 11

serial corel draw 11 serials

windows 7 key

windows 7 key

winrar 3 download

winrar 3 download freedownload

free corel photoshop download

free corel photoshop download keygen

office 2010 free

office 2010 key

adobe free

adobe free

free corel downloads

free corel downloads cracked

corel dvd moviefactory 6

corel dvd moviefactory 6 downloads

photo shop key

photo shop key

windows 7 free

windows 7 crack

key office 2010

office 2010 key

free winrar download for xp

download winrar for xp for free

office 2010 professional key

office 2010 key

windows key

windows key

photoshop key

photoshop key

serial winzip 11

serial winzip 11 key

winrar password cracker serial

wirar password cracker

download photo shop free

photo shop serial

cs5 serialz

cs5 serialz free